Le toucher rectal : seul examen de dépistage de la prostate ?

Nous entendons souvent parler de toucher rectal pour le dépistage de cancer sans savoir que c’est un examen de routine. Ce cas soulève la question principale de savoir si c’est le seul examen pour dépister un cancer de prostate. Avant de le savoir, il serait important de se demander pourquoi le toucher rectal est-il un examen de routine?

Toucher rectal : examen de routine

Le toucher rectal demeure un examen qui sert à vérifier la taille et la surface de la prostate. À ce titre, il permet le dépistage cancer prostate et bien d’autres maladies microbiennes qui minent le rectum. Par contre son utilité première demeure, sa nature d’examen de routine, car elle ouvre la voie au diagnostic qui annoncera les autres examens si nécessaire. Par ailleurs, le toucher rectal demeure un examen de routine, car puisqu’il ne nécessite pas grand outils pour l’effectuer. De plus, pour détecter un problème votre médecin n’a qu’à se servir de son doigt pour tâter la surface de la prostate. Cet élément offre à cet examen un aspect pratique et le rend accessible pour les examens ordinaires. Outre l’aspect pratique du toucher rectal, demeure-t-il le seul examen pour le dépistage du cancer de prostate ?

Cancer de prostate : les autres examens

En réalité, il existe plusieurs autres types d’examens pour le dépistage du cancer de la prostate, mais le toucher rectal apparaît plus pratique et accessible. Ce qui fait que la plupart des tests débutent par lui et se prolongent sur d’autres tests en cas de complications. En effet, le test d’antigène de prostatique spécifique mesure le taux de PSA de l’organisme ce qui peut déceler le cancer de prostate avant toute trace physique. En revanche, ce test à lui seul ne détermine pas si vous avez le cancer de prostate pour cela, il est couplé avec le toucher rectal ou d’autres tests d’approfondissement. Par contre le test PSA est nécessaire pour les personnes âgées et les hommes avec cas de cancer de prostates familiaux.