Les assurances que vous offre le 3e pilier

Avec la crise sanitaire liée au coronavirus, plusieurs secteurs se sont retrouvés dans une position de déliquescence. Le secteur bancaire n’est pas du tout épargné. Ce qui soulève l’inquiétude des épargnants qui s’interrogent sur le sort réservé à leur compte. À cet effet, bien que le secteur bancaire soit secoué par cette crise, sachez que votre compte ne sera pas affecté. Vos capitaux resteront intacts et vous pouvez les récupérer quand vous le souhaitez. Avec le pilier A, vous bénéficiez de plusieurs garanties.

Un regard particulier des autorités

Le domaine bancaire est un secteur très surveillé par les autorités compétentes. Allez sur http://pilier-retraite.ch/ pour en savoir tout sur les garanties dont vous jouissez en souscrivant au plier A auprès d’une entreprise bancaire. Cependant, sachez d’ores et déjà que les autorités ont un regard bien fixé sur tous les établissements qui opèrent dans le système financier. Par exemple, dans un pays comme la Suisse qui est un État réputé dans ce secteur, c’est le FINMA qui est défini comme l’Autorité fédérale de la surveillance des marchés financiers qui est chargée de réguler ce secteur. Cet organisme opère des contrôles réguliers afin d’être rassuré de la bonne gestion des comptes des clients. De même, il reçoit des rapports sur la traçabilité des transactions afin d’éviter les blanchiments d’argent.

Assurance de la solvabilité de toutes les banques

Sachez que toutes les banques ne sont pas éligibles pour proposer une épargne pilier A aux clients que vous êtes. Pour avoir une telle option dans votre agenda, il y a certaines conditions principales que la banque doit remplir. Le plus élémentaire est le double coefficient. En termes clairs, lorsqu’une banque dispose du service 3e pilier, cette dernière doit être en mesure de posséder le double de la somme épargnée par le client. Pour plus d’explication, lorsque le client verse un montant de 200 CHF, l’établissement doit avoir dans ce compte 400 CHF.