Quelle solution face à l’ostéoporose chronique ?

La maladie des os, c’est sous cette appellation que beaucoup le connaissent. L’ostéoporose peut atteindre un niveau élevé et devenir très douloureux. Voici deux actions à mener parmi tant d’autres pour y faire face.

Faire un test au laboratoire est une nécessité

Le test au laboratoire est l’alternative plausible pour circonscrire le mal et envisager des traitements adéquats. Il faut d’abord noter que l’ostéoporose est une pathologie incurable. Et comme telle, l’idéal est de la diagnostiquer, surtout quand elle devient chronique, pour protéger les tissus osseux. C’est bien possible que la personne affectée par ce mal ne présente aucun symptôme. C’est la particularité de cette maladie qui pourtant est très douloureuse. Les signes sont généralement silencieux. Les quelques-uns visibles sont la diminution de la taille et des douleurs liées à la fracture. Un test au laboratoire permet donc d’appréhender les probables risques de fracturation d’os. En réalité, c’est quand l’organisme commence par absorber les tissus osseux que l'ostéoporose devient chronique.

Trouver les soins calmants adaptés, la solution

Comme plusieurs autres maladies incurables, il n’y a que des soins calmants pour faire face à un ostéoporose chronique. Le traitement aux bisphosphonates est l’une des solutions plausibles. L'alendronate, le risédronate et la zolédronate sont entre autres bisphosphonates permettant de calmer un temps soit peu les douleurs chroniques que ressent le patient. En dehors de ça, il existe d’autres traitements médicamenteux dont les modulateurs sélectifs. Ces derniers permettent notamment de soulager les douleurs vives localisées dans la colonne dorsale basse. Les os du poignet, des vertèbres et du col de fémur sont les plus touchés par l’ostéoporose. Le traitement hormonal en plus de la parathormone et du dénosumab sont assez efficaces pour atténuer la douleur chronique. Qu’elle soit moyenne ou chronique, la douleur liée à l’ostéoporose n’est pas à prendre à la légère. Il faut vite trouver des solutions atténuantes pour ne pas vivre le pire.